Les échanges avec l’étranger ne sont pas réservés aux seuls étudiants, les apprentis et les demandeurs d’emplois peuvent partir s’initier à une langue et une culture étrangère lors d'un stage.

Qu’est-ce que c’est ?

Erasmus+ est un projet national de Mobilité géré par l’ACFCI (Assemblée Française des Chambres de Commerce et d’Industrie) et financé dans le cadre du programme européen Leonardo da Vinci.

Il permet aux apprentis de réaliser des stages en Europe.

Si vous êtes apprenti, si vous avez terminé votre apprentissage ou si vous êtes formateur, maitre d’apprentissage ou décideur de la formation professionnelle, saisissez cette occasion de partir à l'étranger !

Depuis 2007, Erasmus+ (anciennement Movil'App) a ainsi permis à plus de 2000 personnes (apprentis, post-apprentis et formateurs/tuteurs) de bénéficier d’aides à la mobilité. Il est financé par le programme Leonardo da Vinci.

 

La mobilité en Europe, pour quoi faire ?

L’Europe s’agrandit. Avec elle naissent des opportunités nouvelles de découvrir des environnements linguistiques et culturels inconnus et de renouveler vos techniques de travail. A l’heure de la mondialisation, l’ouverture d’esprit, la capacité à communiquer dans une langue étrangère et des compétences élargies sont des qualités très recherchées sur le marché du travail.

 

Qui peut faire un stage en Europe avec Erasmus+ ?

Pour bénéficier de la mobilité européenne grâce à Erasmus+, vous devez être apprenti dans un centre de formation partenaire du réseau Erasmus+

Les apprentis de niveaux III, IV et V sont concernés.

Notamment :

  • Niveau V  : Certificat d'aptitude professionnelle (CAP), Mention complémentaire (MC)
  • Niveau IV : Brevet professionnel (BP), Baccalauréat professionnel (Bac Pro)
  • Niveau III : Brevet de Technicien Supérieur (BTS)

Quel stage en Europe ?

Vous pouvez effectuer votre stage à l’étranger :

  • Dans l’un des 27 pays de l’Union Européenne
  • En Islande, en Norvège ou au Liechtenstein
  • En Turquie, en Suisse ou en Croatie

ATTENTION : vous ne pouvez pas effectuer de mobilité dans un pays dans lequel vous êtes résident !

La durée de la mobilité varie de 2 à 39 semaines, les apprentis partent en moyenne 3 semaines.

 

Comment ça marche

Conditions financières :

Quand vous partez en stage à l’étranger, une bourse vous est allouée durant votre période de mobilité, pour couvrir vos frais de transports et d’hébergement. Ces bourses sont forfaitaires et dépendent de la durée de votre mobilité.

A titre indicatif, une bourse s'élève à environ 335 € par semaine pour un séjour de 3 semaines.

Vous pouvez également solliciter des aides complémentaires auprès des collectivités territoriales, branches professionnelles, etc.

Formalités administratives :

  • Vous devez vous assurer que toutes les formalités administratives nécessaires à votre séjour ont été accomplies avant votre départ (ex : carte d’identité valable).
  • Les mineurs devront se munir d’une autorisation de sortie de territoire.
  • Vous devrez demander auprès de votre caisse d’assurance maladie (au moins 1 mois avant la date de départ) une Carte européenne d’assurance maladie, qui vous permettra d’avoir accès aux soins en cas de besoin dans le pays d’accueil. Cette carte est gratuite et valable 1 an.

Pour toute information :

L.MARY Enseignante en anglais

Erasmus+

Génération Erasmus+

Europass :

A l’issue de votre stage, vous pouvez obtenir l'Europass mobilité, qui contient toutes les informations sur vos activités pendant votre séjour à l'étranger.